Le potentiel

Cuisiner, c’est marier savoureusement matière et mémoireMichel Guérard

Michel Guérard était l’invité en janvier 2019 des Trophés Rougié à Sarlat-La-Canéda

Vue panoramique prise du restaurant :

L’attractivité touristique de Sarlat en Périgord

(source : Esprit de Pays )

  • En dehors de certains départements de front de mer, la Dordogne est le département Français qui vend le plus de nuitées.
  • Sarlat est la ville la plus attractive du département de la Dordogne. Elle accueille plus de 2.5 millions de visiteurs.
  • Le nombre de touristes en Dordogne est chaque année de 3 millions. En plus de Sarlat d’autres attractions touristiques ajoutent à l’intérêt du département. C’est le cas de la Vallée de la Vézère avec Lascaux, la Vallée de dordogne avec Domme, La Roque Gageac, Beynac, Castelnaud (…). Le périgord Noir est un lieu qui attire chaque année de plus en plus de visiteurs.
  • Le chiffre d’affaire du tourisme représente 1.4 milliard d’euro soit 22% de l’activité crée par le département.
  • 26 millions de nuitées sont vendues.
  • Le secteur touristique emploie 9000 salariés permanents et 2600 salariés saisonniers, soit 5% de l’emploi salarié. Prés d’un emploi sur deux est situé dans l’hôtellerie et la restauration.
  • Notons aussi qu’il existe plus de 33 000 résidences secondaires.

(source: Conseil départemental)

  • 3 millions de visiteurs dans les sites et monuments (estimation)
  • 19 millions de nuitées (estimation du Comité Départemental du Tourisme / Suivi de la Demande Touristique française)
  • 60 % de clientèles françaises, 40 % de clientèles étrangères
  • 45 % de nuitées marchandes ; 55 % de nuitées non marchandes
  • Une dépense moyenne (source : TNS SOFRES / Protourisme 2012) de :
    – 40,1 € par jour et par personne pour les clientèles françaises
    – 69,5 € par jour et par personne pour les clientèles étrangères

L’emplacement d’exception dans la cité médiévale  de Sarlat

  • une vue privilégiée sur l’immeuble du Présidial et l’ensemble de la cité médiévale. Le restaurant occupe une situation remarquable et offre une vue d’exception sur l’immeuble du Présidial. Il fût le siège de la justice royale  à Sarlat. Sa première existence est éphémère. Rétabli en 1641, en rivalité avec le présidial de Périgueux, il est utilisé comme tribunal jusqu’en 1789. Notre restaurant et le Présidial furent la propriété de la  famille Landry; un ancien Maire de Sarlat qui fût l’un des urbanistes de la ville. C’est un bout d’histoire que vous vivrez dans ces murs pour l’enchantement de vos clients. Comme le dit Michel Guérard, il faut savoir marier matière et mémoire. Le lieu s’y prête !
    • un jardin et des terrasses au cœur de la cité ce qui est extrêmement rare. La cité médiévale s’étend sur 11 hectares. La ville compte environ plus d’une centaine d’établissements proposant un système de restauration. Les restaurants de la cité médiévale  à disposer d’un poumon de verdure et plus encore d’un jardin privé permettant de servir en terrasse sont très rares. L’affaire proposée et donc parfaitement exceptionnelle. Elle permet par ailleurs l’économie substantielle sur les droits de place. Notons, à titre d’exemple, que le prix d’une terrasse au mètre carré est facturé jusqu’à 210€/m²/an ce qui est le cas place de la mairie à Sarlat. Si l’on prend une moyenne de 105€/m² sur 120 m² l’économie réalisée est de 12600€. La terrasse ajoute au potentiel des 88 couverts intérieurs, une soixantaine de couverts en jardin.
  • La bonne accessibilité de l’emplacement . La rue Landry est piétonne, elle se situe sur le parcours des visites guidées de la ville. C’est donc un lieu typique en léger retrait des lieux de cacophonies estivales. L’entrée par l’impasse de la Vielle Poste constitue un bonus au caractère romantique accentué par  le porche de pierre. Le restaurant est très accessible grâce proximité immédiate du boulevard Henri Arlet, du parking de la place M. Albe et du parking gratuit du chemin du plantier.

Une affaire à fort potentiel

L’affaire permet de développer 144 couverts.

  • en rez de jardin, 88 couverts: 32 à l’intérieur et 56 à l’extérieur
  • en rez de chaussée, 56 couverts : 44 à l’intérieur et 12 à l’extérieur