Le potentiel

Un potentiel touristique exceptionnel

– En dehors de certains départements de front de mer, la Dordogne est le département Français qui vend le plus de nuitées.
– Sarlat est la ville la plus attractive du département de la Dordogne. Elle accueille environ 2,5 millions de visiteurs dont 30% à 40% d’étrangers.
– Le nombre de touristes en Dordogne est chaque année autour de 3 millions.
– En plus de Sarlat d’autres attractions touristiques ajoutent à l’intérêt du département. C’est le cas de la Vallée de la Vézère avec Lascaux, la Vallée de la Dordogne avec Domme, La Roque-Gageac, Beynac, Castelnaud (…).
– Le Périgord Noir est un lieu qui attire chaque année de plus en plus de visiteurs.
– Le chiffre d’affaire du tourisme représente 1,4 milliard d’euros soit 22% de l’activité crée par le département.
– 26 millions de nuitées sont vendues.
– Le secteur touristique emploie 9000 salariés permanents et 2600 salariés saisonniers, soit 5% de l’emploi salarié global.
– Prés d’un emploi sur deux est dans le secteur de l’hôtellerie et la restauration.
Notons aussi qu’il existe plus de 33 000 résidences secondaires.
(source: Conseil Départemental)
– 3 millions de visiteurs dans les sites et monuments (estimation)
– 60 % de clientèles françaises, 40 % de clientèles étrangères
– 45 % de nuitées marchandes ; 55 % de nuitées non marchandes
Une dépense moyenne (source : TNS SOFRES / Protourisme 2012) de :
– plus de 40€ par jour et par personne pour les clientèles françaises
– 70€ par jour et par personne pour les clientèles étrangères

 

Le potentiel du projet

Ce projet de transformation a été initié par Stéphane AÏDAN et Philippe LECERF tous deux professionnels de l’immobilier et spécialistes du tourisme en Dordogne. Il a été conçu par l’architecte Frédéric NEY- email: neyfr@wanadoo.fr – Portable: 06 88 09 61 53 – 3, rue Montaigne 24200 Sarlat-La-Canéda. Les surfaces bâties établies sont réparties au rez-de-jardin avec 79,31 m², au rez-de-chaussée pour 86,15 m².

Puis au 2ème étage 41,64 m². A ces surfaces, il faut ajouter les terrasses couvertes intérieures pour 24,04 m² et bien-sûr toutes les surfaces de terrasses extérieures actuellement non chiffrées pouvant excéder, de façon harmonieuse, les 100 m².
Les surfaces de salles sont de 32.76 m², au rez-de-jardin (auxquelles viennent s’ajouter la terrasse couverte) et de 52,17 m² au rez-de-chaussée.
Les surfaces de cuisines et de réserves sont de 38,6 m².
Il convient d’ajouter aussi les deux W.-C. pour 10.70 m², l’entrée et les dégagements.

Un projet à fort potentiel puisque l’affaire permettra d’accueillir environ 150 couverts dont :
– en rez-de-jardin, 88 couverts: 32 à l’intérieur et 56 à l’extérieur;
– en rez-de-chaussée, 56 couverts : 44 à l’intérieur et 12 à l’extérieur.

 

 

Ci-dessous : l’entrée côté Impasse de la Vieille Poste. L’établissement du fait de ses deux entrées constitue un trait d’union entre l’arrière de la cathédrale et le nord-est de la cité;

 

Le projet de façade réhabilitée, vue depuis la rue Landry.

La réhabilitation extérieure comprend notamment le drainage, la création d’un puisard, la mise en place d’un système d’éclairage pour maximiser la mise en valeur du bâtiment et accroître ainsi son attractivité commerciale. La toiture sera révisée, en outre un ascenseur handicapé est prévu dans le permis de construire.